Le New York Times met à l’honneur les jeunes créateurs belges (Fashion Week Paris)

C’est à Suzy Menkès  (article ici) que l’on doit un article élogieux sur la présentation des collections de Véronique Branquinho, Cédric Charlier et Jean Paul Lespagnard hier à Paris.

La journaliste mode, la plus respectée au monde, décrit la nouvelle génération de créateurs comme étant capable de produire des vêtements qui plaisent et qui se vendent.

Son article titre: Sense and sensibility. À l’heure des dérapages, des faillites et des excès du milieu de la mode, ce compliment et ce constat redonnent du peps.

Source : elle.be / Photo Sonny Vandevelde

C’est du belge / J-P Lespagnard @ Fashion Week Paris S/S 2013

Hackett FW 2012

L’histoire de la marque

C’est à la suite de la rencontre entre Jeremy Hackett & Ashley Lloyd-Jennings en 1979 sur Portobello Road (à Londres) que l’histoire de Hackett démarre. Proposant initialement des vêtements d’occasion, c’est en 1985 que le duo décide de fabriquer ses propres vêtements.  Intimement liée au monde du polo, Hackett gagne dans les années qui suivent un succès sans précédent, faisant de la marque un pilier incontournable de la mode britannique.

New ! Mason’s


Altea… backstage.